Accueil > Muséum > Histoire

Salle de Zoologie à différentes époques

Histoire

Le Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle trouve son origine dans le legs par Clément Lafaille de son cabinet d’histoire naturelle et de sa bibliothèque à la fin du XVIIIe siècle.
Cette collection est d’abord présentée au public à l’Hôtel de Ville. L’ensemble est progressivement complété par les collections d’autres naturalistes locaux ; il devient alors nécessaire de trouver un lieu plus adapté.

En 1832, le tout est transféré dans l’ancien Hôtel du Gouvernement, donné à la Ville par Napoléon lors de son passage en 1808. Les collections d’histoire naturelle sont exposées dans cinq salles, quatre au rez-de-chaussée, complétées par la grande salle du 1er étage, disposée en « galerie ». C’est l’acte de naissance du muséum actuel, alors baptisé Muséum Lafaille.
Sous l’impulsion de  naturalistes tels que Louis Benjamin Fleuriau de Bellevue et Charles-Marie d’Orbigny, l’ensemble est complété trois ans plus tard par la création de la Société des Sciences Naturelles de la Charente Inférieure et d’un Musée départemental, qui prend par la suite le nom de Muséum régional Fleuriau.
Les deux musées sont placés sous une direction unique en 1895.
Dans les années 1920, le Muséum connait une nouvelle évolution avec la création des salles d’ethnographie et d’océanographie, par le conservateur Etienne Loppé.

A partir de 1996, commencent d’importants travaux de rénovation du Muséum, désormais connu sous le nom de Muséum d’histoire naturelle et d’ethnographie.
Inscrit depuis à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques et labellisé « Musée de France », le Muséum rénové ouvre à nouveau ses portes le 27 octobre 2007.

© La Rochelle 2007 | Mentions légales | Crédits | Contact | Plan du site