Sélection de pièces ethnographiques remarquables

Ethnologie

L’origine du fonds ethnographique du Muséum de La Rochelle remonte au début du XXe siècle avec la nomination du conservateur Etienne Loppé.
Pendant plus de quarante ans, cet amateur éclairé des arts extra-européens permit l’acquisition méthodique des 5 500 pièces actuellement conservées. Originaires d’Afrique, d’Asie-Pacifique et des Amériques, ces objets avaient initialement pour objectif de témoigner de la vie dans les colonies et des pratiques des populations considérées en voie de disparition. Grâce au dévouement et à la perspicacité de ce conservateur, le Muséum conserve aujourd’hui des pièces aussi exceptionnelles que le moaï kava kava bicéphale de l’île de Pâques, la statue Rongo de Mangareva, le muziri et le masque ekuk de la République du Congo ou encore le masque tamanoir du Venezuela.

La politique d’acquisition actuelle de l’institution poursuit ce travail dans la perspective d’une réflexion autour de la diversité culturelle.

© La Rochelle 2007 | Mentions légales | Crédits | Contact | Plan du site